Prêt aux entreprises : Quels sites de crowdlending préférer ?

Le crowdfunding représente une opportunité pour les particuliers d’investir dans les PME, spécifiquement à travers le prêt participatif aux entreprises. Ainsi, vous soutenez directement l’économie et les emplois, en particulier en France. Ce crowdlending fera de vous un acteur impliqué qui, sans être business angel ou actionnaire, œuvre au côté des sociétés créatrices de richesse. Découvrons ensemble les différentes opportunités de ce domaine et les meilleures plateformes.

Le prêt aux entreprises, un maillon dynamique du crowdlending

De quoi parlons-nous précisément ?

Au sein de la grande famille du crowdlending, nous allons évoquer spécifiquement le prêt aux entreprises qui sert à leur développement. Certes le crowdfunding immobilier et celui de l’investissement durable visent à soutenir des entreprises, mais compte tenu de leurs spécificités nous les avons distingué.

De plus, les experts auront remarqué que le prêt aux particuliers est réalisé au travers de sociétés de prêt intermédiaires. Cependant, ici nous nous arrêtons sur le champ spécifique des prêts destinés aux PME non cotées dans la perspective de financer un projet précis en dehors des domaines traités dans d’autres pages.

Présentation du prêt aux entreprises

Avec ce crowdlending, vous pouvez contribuer à accompagner le développement de boîtes locales dont les projets vous parlent. Sur le site internet, la plateforme en ligne, vous verrez la description des opérations présélectionnées afin de pouvoir décider si vous souhaitez mettre un billet. Pensez que vous pouvez investir en tant que particulier ou en tant que personne morale afin de faire travailler votre trésorerie.

Les projets affichés sur les sites sont de nature variée :

  • Le développement de nouveaux produits et services
  • Le financement du besoin en fonds de roulement
  • L’acquisition d’une société
  • L’expansion commerciale
  • L’achat d’équipements
  • Le recrutement d’un nouveau salarié

Vous pourrez à la fois analyser le parcours de la société et de son dirigeant et aussi étudier tous les aspects du projet proposé. En fonction des éléments apportés par le site de financement participatif et de vos propres critères de choix, vous pourrez vous prononcer et décider ou non d’investir.

Quelle forme prend le contrat entre prêteur et emprunteur ?

Les plateformes vous proposeront un instrument en adéquation avec le projet, les modalités de remboursements les plus adaptées (périodiques ou in fine) et les agréments dont elle dispose. Ce peut être soit un contrat de prêt, soit une obligation, soit un minibon. Du point de vue de l’investisseur, les différences entre ces 3 produits de créance sont relativement insignifiantes.

Voici un tableau de synthèse des principales caractéristiques de ces 3 types d’instrument :

Contrat de prêtObligationMinibon
Type de taux d’intérêtTaux fixeTaux fixe ou variableTaux fixe
Versement des intérêtsPériodique (mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle)Annuel ou in finePar trimestre au maximum
Remboursement du capitalConstant tous les mois ou in finePar tranches ou in finePar trimestre au maximum
Entreprise émettriceSA et SARLTout type de sociétéSA et SARL ayant au moins 3 ans d’ancienneté
Investisseurs autorisésPersonnes physiquesPersonnes physiques et moralesPersonnes physiques et morales
Montant maximum de la contribution2.000 €AucunAucun
Durée maximale7 ansAucune5 ans
Agrément nécessaire *IFPCIP, PSICIP, PSI

* IFP : Intermédiaire en Financement Participatif / CIP : Conseil en Investissements Participatifs / PSI : Prestataire de Services d’Investissement

Quelles différences avec le crowdequity ?

Il est important de ne pas confondre crowdlending et crowdequity. Si l’un et l’autre sont des placements auprès d’entreprises, ils ne prennent pas la même forme. Le crowdlending se réalise sous la forme d’un prêt (‘lending’ en anglais) alors que le crowdequity permet d’investir sous forme d’actions (‘equity’ pour capitaux propres).

Dans le premier cas, vous devenez créancier de l’entreprise, alors que dans le second vous en êtes actionnaire, c’est-à-dire que vous possédez un titre de propriété au lieu d’un titre de créance. Les premiers vous donnent droit à des intérêts (ou coupons) et les seconds des dividendes. Vos droits et obligations sont donc différents. En cas de liquidation de l’entreprise, par exemple, les créanciers sont prioritaires sur les actionnaires.

Le prêt aux entreprises est un investissement à bien plus court terme que le crowdequity. Ce dernier s’envisage à long terme, permet de bénéficier d’avantages fiscaux et de participer directement au développement de l’entreprise dans laquelle vous avez investi, mais il est aussi plus risqué.

Avantages et inconvénients du prêt participatif aux entreprises

Quels sont les bénéfices de ce type de crowdfunding ?

Ce crowdlending des PME présente de nombreux atouts qui expliquent l’intérêt croissant des investisseurs. Tout d’abord, le cadre sécurisé de la plateforme en ligne permet à chacun d’être rassuré sur ce type de placement.

Celle-ci offre transparence, information et encadrement légal pour les investisseurs. Les crowdfundeurs connaissent à l’avance l’entreprise dans laquelle ils ont investi, son projet ainsi que l’échéancier de remboursement et le taux de rémunération. Ils sont tenus au courant régulièrement de l’avancement du projet.

Ensuite, les particuliers sélectionnent eux-mêmes chaque opération qu’ils souhaitent accompagner. Il est possible de se construire soi-même ses propres critères de choix afin d’investir son argent selon ses objectifs, ambitions et idéaux. Les investisseurs constatent concrètement comment sont employées leurs économies.

Ce prêt rémunéré aux entreprises leur permet de soutenir directement l’économie réelle dans l’optique de favoriser la création de richesse, le développement de nouveaux produits et services et la création d’emplois. Les crowdfundeurs deviennent des acteurs économiques actifs en faveur de la croissance économique.

Et les aspects négatifs du prêt aux entreprises ?

Cependant, ce type de crowdfunding avec les PME présente quelques inconvénients. Il est important de comprendre qu’il s’agit d’un placement comportant des risques, comme tout investissement dans des entreprises. Aussi, il est possible que l’argent prêté ne soit pas remboursé, que les intérêts ne puissent être totalement versés et que la durée soit prolongée au-delà du délai initialement prévu. Ces difficultés se produisent lorsque la PME se retrouve dans l’incapacité de remboursé son prêt.

En outre, tout investisseur doit avoir conscience que ces titres se sont généralement pas revendables et que donc il ne peut récupérer son capital avant le terme du prêt. C’est pourquoi l’on parle de placement illiquide.

Le prêt aux entreprises est-il une bonne idée de placement ?

Est-ce un investissement accessible ?

Bien que la plateforme ait rôle capital de ‘due diligence’, votre capacité à étudier un projet économique est souvent très importante. En effet, pour choisir un placement, il faut tenir compte de ses perspectives de rentabilité sur le marché en question.

En l’absence de toute compétence pour évaluer la fiabilité des projets, ce type de crowdfunding est un peu délicat. Tout le monde n’est pas un expert financier averti ! Aussi, mieux vaut savoir lire un compte de résultat et comprendre les principaux ratios financiers ou solliciter l’aide mise à disposition par les professionnels du financement participatif.

Comment prendre la décision de se lancer ou non dans le prêt aux entreprises ?

S’il présente des risques, ce crowdlending dispose aussi de sérieux arguments en sa faveur. Dès qu’une personne souhaite obtenir un rendement de son argent, elle va s’exposer à des risques. Il importe que chacun agisse en conscience afin de correctement les évaluer au vue de sa tolérance et d’agir avec discernement.

Le crowdlending est un investissement en ligne accessible, facile et rapide qui présente des rendements intéressants. Dans le cadre d’une diversification de ses investissements, il représente une option qui peut être utile à intégrer dans un portefeuille financier. Il va permettre de répartir les risques avec d’autres types de placement, tels que ceux dans l’immobilier, le prêt aux particuliers ou la bourse.

Pour réduire le risque de perte, la diversification des projets soutenus est elle aussi de mise. Ce n’est donc pas un, mais plusieurs prêts aux entreprises qu’il est important d’avoir dans son portefeuille. En cas de défaut de paiement de la part d’un emprunteur, la perte pourra en partie ou en totalité être compensée par les gains réalisés sur les autres opérations.

Enfin, il est important de se donner quelques règles financières, comme de ne placer que l’argent dont on peut se passer et de ne pas agir sur le coup d’une émotion. Il est aussi conseillé de ne placer votre argent que dans des placements que vous comprenez parfaitement et dont vous connaissez la fiscalité. Vous pouvez aussi affirmer vos propres convictions à travers vos choix personnels. A vous en tant qu’investisseur responsable de vous construire vos propres gardes-fous.

Comment identifier une bonne plateforme de crowdlending aux PME ?

Quelles sont les missions d’une plateforme de crowdlending aux entreprises ?

Les plateformes de prêt rémunéré aux entreprises ont pour mission de proposer aux investisseurs inscrits de bons projets de PME. Pour cela, elles se doivent de sélectionner les opérations répondant à un certain nombre de critères financiers objectifs afin que l’emprunt soit remboursé dans les temps.

Leur rôle comprend aussi la juste évaluation des conditions du prêt et la sécurité juridique des contrats proposés. Le délai et le taux doivent être en rapport avec le projet et les capacités de la société emprunteuse. Par ailleurs, les sites participatifs doivent présenter les opérations de telle façon que les crowdfundeurs aient tous les éléments pour prendre une décision éclairée. Enfin, ils assurent les intermédiaires dans la relation entre les PME emprunteuses et les prêteurs tout au long du déroulement du prêt.

Pour réaliser ses missions, une plateforme de crowdfunding dispose d’une équipe de professionnels de la finance. Elle va ainsi apporter son expertise concernant la viabilité financière des projets et des entreprises. Elle sera en mesure de vous exposer les opérations et de vous conseiller sur les meilleurs choix à faire.

Quels critères observer pour choisir son site participatif ?

En France, le crowdfunding dispose d’un cadre juridique formalisé qui protège les particuliers. Il est utile de vérifier que la plateforme est agréée par les autorités en tant qu’Intermédiaire en Financement Participatif (IFP), Conseiller en Investissement Participatif (CIP) ou Prestataire de Services d’Investissement (PSI). Il est possible, pour ce faire de chercher au bas de la page d’accueil le macaron à la Marianne mentionnant « plateforme de financement participatif régulé par les autorités françaises » ou de se rendre sur le répertoire en ligne de l’ORIAS (Organisme pour le Registre unique des Intermédiaires en Assurance). Un label européen est en cours de déploiement sous la désignation de ‘Prestataires Européens de Services de Financement Participatif pour les entrepreneurs’, abrégée ECSP.

Les plateformes de crowdlending doivent répondre à un certain nombre d’obligations. Par exemple, les projets présentés sur leur site sont en accès restreint pour leurs membres uniquement. De plus, vous devrez vous identifier avec vos données personnelles et des justificatifs d’identité et de domicile officiels pour pouvoir investir. De même, les règles prudentielles incluent également un questionnaire d’adéquation permettant de bien comprendre votre connaissance des investissements présentés et votre conscience des risques pris.

En outre, les sites participatifs de financement doivent présenter en détail les prêts à souscrire avec transparence. Et les sociétés sollicitant votre apport se doivent de fournir tous les éléments utiles pour une analyse objectives et approfondies de la viabilité du projet en question.

Les meilleures plateformes de prêt aux entreprises

Si vous souhaitez prêter de l’argent à une entreprise pour l’aider dans son développement, voici notre sélection des meilleurs sites participatifs de prêts rémunérés aux PME. Vous pouvez la compléter avec les plateformes de crowdfunding immobilier et celles de l’investissement durable.

BienPrêter, le financement des créances commerciales

Cette plateforme Bien Prêter dispose d’une spécialisation toute particulière, les créances commerciales des entreprises, qui lui permet d’offrir une rentabilité moyenne très attractive. Ainsi, vous aidez ces boîtes à améliorer leur trésorerie afin de faire avancer leur développement. Lancée depuis 2017, elle a acquis une réputation solide d’autant que ses retards et défauts sont infimes.

Vous serez en mesure de souscrire à une collecte dès 20 € sans frais, garantie par une créance de PME (Petites et Moyennes Entreprises). Le site de crowdlending, agréé Intermédiaire en Financement Participatif (IFP), regroupe déjà plus de 15.000 investisseurs.

Lire notre analyse détaillée.

Touchez 10 € dès que vous aurez investi 200 € en suivant le lien :

BienPrêter en brefAu 01/01/2023
Date de création 2017
AgrémentsIntermédiaire en Financement Participatif (IFP) sous le numéro 17007333 sur le registre de l’ORIAS
Montant collecté31.606.656 €
Nombre de projets2.611
Durée moyenne d’un projet19 mois
Taux d’intérêt annuel moyen10,87 %
Ticket d’entrée20 €
Frais0
Investisseurs inscrits15.217
Taux de défaut
(Nb prêts en retard / Prêts en cours)
0,01 %
Taux de défaut > 2 mois
(Nb prêts en retard > 2 mois / Prêts en cours)
0

Les Entreprêteurs, une plateforme aux projets très divers

Ce site de crowdfunding propose différents types d’investissement pour les particuliers et les professionnels. Ainsi, vous y trouverez du prêt aux entreprises via divers instruments (contrat de prêt, obligation simple…), du placement en actions et de la défiscalisation (Girardin agricole).

Active depuis 2016, la plateforme Les Entreprêteurs est présidée par Jean-Philippe Gontier et dirigée par Marc-Antoine Vanheems. Depuis ses origines, ce sont près de 500 opérations de crowdlending qui ont été financés représentant une collecte totale de quasiment 60 millions d’euros, 85 initiatives en Girardin agricole de moins de 10 millions d’euros et 8 projets d’equity pour plus de 2 millions d’euros.

October, le leader européen du prêt aux entreprises

Pour prêter aux entreprises, le site de crowdlending October est la référence absolue qui s’européanise actuellement. Depuis 2014, vous y trouvez des opérations émanent de PME qui cherchent à financer leurs projets de développement et qui sont soutenues par des investisseurs institutionnels.

La plateforme de prêt aux entreprises est accessible dès 20 € avec des projets dans des domaines très variés. Ce sont des prêts amortissables présentés sur le site avec toutes les informations nécessaires, dont une note de risque fort utile.

Découvrir notre étude approfondie.

Remportez 20 € dès que vous aurez prêté au moins 500 € avec mon lien d’inscription :

October en brefAu 30/11/2022
Date de création 2014
AgrémentsIntermédiaire en Financement Participatif (IFP) sous le numéro d’immatriculation 15000364 sur le registre de l’ ORIAS
Montant collecté832.809.121 €
Nombre de projets2.706
Durée moyenne d’un projet48 mois
Taux d’intérêt annuel moyen5,54 %
Ticket d’entrée20 €
Frais0
Investisseurs inscrits42.561
Taux de retard de paiement >180 jours0,29 %
Taux de défaut (perte définitive)4,17 %

PretUp, un sérieux acteur du crowdlending de la PME

Agréée Intermédiaire en Financement Participatif (IFP) et Conseiller en Financement Participatif (CIP) auprès du Registre Unique des Intermédiaires en Assurance, Banque (ORIAS), cette plateforme de prêt aux entreprises existe en France depuis 2015. Filiale à 100% de Partners Finances, intégrée au groupe Mentor, elle a acheté l’autre plateforme Unilend en 2018. C’est clairement une option sérieuse et solide pour des placements en ligne.

Le site de crowdfunding vous permet d’abonder des projets de PME à partir de 20 € sans frais. Bien qu’il s’agisse régulièrement d’opération permettant de financer la trésorerie, vous y découvrirez aussi d’autres initiatives de développement commercial, de financement de stocks, d’achat de fonds de commerce… et même des projets immobiliers.

Gagnez 15 € pour 200 € sur un ou plusieurs projets dans les premiers 3 mois en reportant bien le code QY7BCX74 :

Lande, les prêts aux agriculteurs lettons

Originaire de Riga, la plateforme de lending finance les projets des agriculteurs depuis 2019. Anciennement LendSecured, Lande sécurise ses prêts agricoles en les adossant à des terres, des céréales ou des machines. Il est possible de commencer à investir avec 50 euros.

Représentant de faibles montants, les opérations de financement de l’agriculture de demain durent 15 mois à 11,1 % d’intérêt en moyenne sur le site participatif. Il est possible d’utiliser la fonctionnalité d’investissement automatique et aussi de faire appel au marché secondaire.

Remportez 1 % de vos investissements réalisés les 180 jours suivant votre inscription en vous inscrivant avec ce lien :

Lande en brefAu 01/01/2023
Date de création 2019
OrigineLettonie
Montant collecté6.766.111 €
Nombre de projets358
Durée moyenne d’un projet15 mois
Taux d’intérêt annuel moyen11,1 %
Ticket d’entrée50 €
Frais0
Investisseurs inscrits3.229
Retard de plus de 60 jours3,5 %
Perte définitive 0,8 %

HeavyFinance, le crowdlending des agriculteurs à la mode balte

Cette toute jeune plateforme de crowdfunding lancée en 2020 nous vient des Pays Baltes, région si prospère dans ce domaine. Régulée par la Banque centrale de Lituanie, elle propose de financer des prêts aux entreprises agricoles et forestières dans 5 pays européens avec un rendement moyen de plus de 12 %.

Le site a déjà collecté près de 30 millions d’euros pour près de 1.000 projets. La force (ou l’idée de génie) de cette pépite de la fintech consiste à utiliser les machines lourdes, les terres et les produits agricoles comme garanties des prêts consentis.

Découvrir notre avis complet.

Un beau cashback vous est offert : 2 % des investissements réalisés les 30 premiers jours suivant votre inscription en cliquant ici :

Heavy Finance en brefAu 30/12/2022
Date de création 2020
OrigineLituanie
AgrémentsBanque centrale de Lituanie et Banque centrale européenne
Montant collecté29.639.311 €
Nombre de projets993
Durée moyenne d’un projet29 mois
Taux d’intérêt annuel moyen12,25 %
Ticket d’entrée100 €
Frais0 (sauf sur le marché secondaire)
Investisseurs inscrits5.694
Capital en retard de plus de 90 jours3,68 % (2022)
Perte définitive 0

Laisser un commentaire

RSS
Follow by Email
Pinterest
fb-share-icon
LinkedIn
Share
WhatsApp